Rechercher

Les 5 étapes clés pour trouver sa voie




Qui n’a jamais eu un moment dans sa vie où il s’est demandé s'il était sur le bon chemin? Que ce soit l’adolescent qui arrive en fin de cursus au lycée ou encore le professionnel établi qui n’est plus heureux dans son travail, ou la mère aimante qui se demande si ses enfants ont fait les bons choix. Cette question a traversé de nombreuses personnes au cours de leur vie.


Suis-je sur le bon chemin? Quelle est la “bonne” voie pour moi?


Voici les étapes clés, selon moi, qui peuvent vous permettre de commencer à établir un profil de vos véritables ambitions et vous aider à retrouver votre joie dans vos activités.


1/ Prendre le temps de se questionner


La première chose à faire, selon moi, c’est de se poser des questions. Prenez le temps de vous interroger sur votre parcours, sur vos passions, sur les activités qui vous rendent joyeux au quotidien. Prenez le temps de comprendre qui vous êtes, quand vous étudiez, quand vous travaillez, quel plaisir vous y prenez. Avez-vous des passions inavouées? Faites-vous des choses que vous détestez au quotidien? Ou au contraire des choses que vous adorez mais qui ne sont pas (encore) rémunératrices?

Aimez-vous votre travail actuel? Votre couple? Votre vie? Est ce que ce que vous vivez correspond à vos désirs?


Posez-vous des questions sur vos valeurs profondes. Il s’agit ici de vérifier où se situe le curseur entre ce qui vous rend heureux et vous donne de l’énergie et ce qui vous rend apathique ou malheureux.


2/ Faire une liste de tout ce qui nous intéresse et vérifier par l’expérience


Une fois que vous avez questionné vos ambitions profondes, faites une liste de toutes les activités qui pourraient devenir votre métier passion, votre mission de vie, votre entreprise. Et tester par l’expérience. Faites vous embaucher en tant que stagiaire, offrez-vous une formation dans le domaine qui vous intéresse, trouvez un mentor qui acceptera que vous le suiviez dans son travail au quotidien. Testez dans la matière si l’activité dont vous rêvez peut devenir votre quotidien, si ça éveille ou non de la joie en vous.

3/ Oser s’autoriser à être différent.es de ce que l’on s’imaginait


Choisir sa voie est souvent conditionné par notre entourage, nos parents, nos professeurs, notre histoire familiale, nos amis. Sans s’en rendre vraiment compte, nous sommes souvent amenés à prendre un chemin qui ne nous était pas destiné mais que nous empruntons parce que la pression familiale et sociale nous invite à le faire.

Notre culture, notre pays, les informations relayées par les médias, les films que l’on regarde, les livres que l’on lit. Nous sommes constamment influencés par le monde extérieur à prendre des décisions qui impactent directement notre vie. Et souvent, nous oublions le plus important, ce que nous dit notre cœur, et ce que nous dit notre nature.


Et si votre cœur vous disait que cette vie que vous avez choisie n’est pas celle de vos rêves? S' il vous disait que vous avez autre chose à expérimenter? Seriez-vous prêt.es à l’écouter? Auriez-vous le courage de vous autoriser à être quelqu’un d’autre, même si cette décision venait à décevoir vos parents?


5/Se connecter à la source


Votre cœur sait déjà ce qui vous inspire, ce qui vous drive, ce qui vous fait sourire et peut être que dans tout cela vous avez la clé de votre épanouissement et de votre réussite.

Se connecter à son cœur c’est se connecter à son intuition, c’est souvent mettre de l’énergie (et de l’argent aussi) pour plonger en soi et en retirer des enseignements précieux. Un accompagnement thérapeutique peut être nécessaire pour vous aider à débloquer les freins qui vous empêchent de vous montrer tel que vous êtes vraiment et qui bloquent l’accès à votre intuition.

Une fois que l’on a déterminé un choix qui vient vraiment de nous, il y a l’étape cruciale d’oser se l’autoriser.

Nous sommes tous différents et nous avons tous notre place au soleil mais pour cela il faut oser se l’autoriser. C’est primordial pour se déployer et avancer sur le chemin fait pour nous.


4/ Passer à l’action, stopper la procrastination


Qui dit choix, dit action. Faire un choix intérieur qui n’est pas acté dans la matière c’est ne pas choisir. Quand vous êtes prêt.es à vous lancer, que vous sentez que le choix est bon pour vous dans le présent et qu’il va vous apporter de la joie, n’attendez pas et lancez vous. Plus vous serez actif, plus il y aura du mouvement, plus vite vous saurez si ce choix est le bon. C’est en faisant que vous pourrez avoir accès à l’expérience.

Et sans expérience on ne peut pas savoir ce qui nous convient.


Quand j’ai entamé ma reconversion dans le yoga, il y a 10 ans, j'étais en quête de sens personnellement et professionnellement. Je voulais faire un joli métier, qui fait du bien aux gens, qui les rend heureux et j'ai choisi le yoga. J’ai donc passé un premier cap en allant me former, en Inde, puis je me suis lancée sur le marché en ne sachant pas du tout ce que je faisais. J'ai commencé à donner des cours à droite, à gauche, je me suis confrontée à ce métier dans les actes.

Il m’a fallu une année pour réaliser que je voulais aider les gens mais que ce n’était pas par ce biais là que je prenais du plaisir à le faire.


Avec le coaching, au bout de deux clientes, je savais que le choix était le bon.


Faites l’expérience concrète de vos rêves pour vérifier s’ils sont vraiment les vôtres.


Conclusion

Trouver sa voie, c’est s’écouter, s’affirmer auprès des siens et du monde, c’est contribuer depuis son expérience et son savoir à la joie des autres. Certaines personnes ont la chance de savoir très tôt ce qui est bon pour eux et ce qu’ils veulent faire. Pour d’autres ça prend plus de temps. L’important est de ne pas baisser les bras et de chercher des solutions en soi et non à l’extérieur de soi. Car votre bonheur n’est conditionné que par vous.


La vie est faite de mouvement et nous bougeons avec elle, rien n’est figé dans la pierre. Tous vos choix, qu’ils plaisent ou non aux autres, même les choix qui peuvent faire souffrir quelqu’un (le fait de quitter son conjoint ou sa conjointe par exemple), s’ils sont faits en conscience et parce que votre cœur vous dit de modifier votre vie, alors osez. Vous changerez peut être encore d'avis ensuite et c'est ok.



Trouver sa voie c’est s’autoriser à laisser émerger notre vérité et notre véritable voix, celle qui a toujours su, celle qui a toujours eu son mot à dire même si elle n’osait pas.

Trouver sa voie c’est prendre ses responsabilités envers soi-même, ne plus être une victime, ne plus attendre que ça vienne de l’extérieur.

Trouver sa voie, c’est souvent trouver son bonheur!



24 vues

Posts récents

Voir tout