Rechercher

Coaching en développement personnel

Comment choisir son coach


Pourquoi lui et pas un autre? Est ce que c'est une profession reconnue? Est ce que je vais me faire arnaquer?


Avant de me lancer en tant que Coach au service des femmes, je me demandais mais qu'est ce que c'est que ça ; coach en développement personnel?


Je vais être honnête, je pensais que c'était des faux métiers, des charlatans, des arnaqueurs. Je lisais beaucoup de livres de développement personnel (mon rayon préféré depuis 10 ans) et pourtant je jugeais le métier, l'appellation, je n'avais pas confiance.


Pourquoi?


1. Parce que j'étais de la vieille école et pour moi si on avait pas fait 5 ans d'étude dans le domaine de la psychologie c'est qu'on était une fraude.


2. Parce que je n'aimais pas le mot Coach qui voulait tout et rien dire et dont je ne comprenais pas le sens.


En revanche, quand j'entendais parler de coach en entreprise, coach de dirigeant, coach sportif, conférencier, je trouvais ça légitime. Ils avaient de l'expérience dans leur domaine, ils avaient fait des études pour, ils avaient le droit d'être sur le marché du travail, de dire tout haut ce qu'ils avaient appris.


Le coaching a transformé ce que je croyais. J'ai regardé ma carte du monde (ma réalité) et j'ai compris d'où vient cette croyance :

  • c'est une croyance créée par la société et véhiculée depuis l'enfance par nos éducateurs et nos familles.

Et ce qu'elle vient dire pour moi:

  • l'argent ne peut être gagné, légitimement, que s'il est gagné dans la sueur et avec l'autorisation de la société (diplôme qui le prouve par exemple).

  • ça m'arrange bien comme ça j'ai une bonne excuse pour ne pas bouger et rester dans mon coin.

Grâce à ces croyances, je restes dans les clous. Grâce à ces croyances, je fais comme tout le monde, je ne déborde pas, je ne déçois pas mes parents, ma famille, mes amis, mes professeurs. Tant que je restes dans la croyance que gagner de l'argent n'est possible que si je trimes, que je souffres, que je prouves que je l'ai mérité, alors je suis toujours aimé et reconnu et j'ai ma place dans la société.

Tant que cette croyance est adoubée par tous, j'ai une bonne excuse pour éviter de me former, de me renseigner et de me lancer.

Ouf, sain et sauf!


Il y a des marchands de tapis dans tous les domaines. Il y en a dans le développement personnel aussi bien sûr. C'est une réalité. Dans tous les métiers, vous pouvez tomber sur une personne qui ment, qui fraude, qui veut vous prendre votre argent, sans aucune éthique, même chez ceux qui ont fait 10 ans d'étude.

Alors on crée des institutions qui légitiment, pour encadrer les professions, pour les valoriser sur le marché, pour proposer une ligne éducative et pédagogique. Parce qu'il y a des malveillants, la société a donné un cadre. C'était cohérent. Mais.

Le revers c'est que sortir de ce cadre est mal vu, même si on est honnête.


J'ai choisi ma formation car elle était 'reconnue" par l'état, qu'elle était certifiante et éligible au titre RNCP. Mon cœur m'invitait pourtant à suivre une autre formation de Coach qui m'inspirait beaucoup plus mais j'ai fait le choix de la réussite sociale, j'ai fait le choix de la légitimité, j'ai fait le choix de rester dans les clous. Parce que si ça n'est pas diplômant et reconnu par l'état, qu'est ce que ça vaut? Est ce que je vais trouver des clients?


J'ai envie de vous demander : quelle est votre(vos) croyance(s) par rapport à l'argent? Par rapport à la légitimité d'en gagner? Qui a le droit d'en gagner beaucoup selon vous? Qu'est ce qui vous paraît le plus important dans la vie : faire un choix de cœur ou faire le choix que la société ou votre famille vous invite à faire?


Pour finir, je vous invite, quand vous ferez appel à un professionnel de l'accompagnement, à en rencontrer plusieurs. Des grands diplômés, comme des moins diplômés. L'important n'est pas toujours la plaque derrière eux avec le diplôme encadré.


L'important peut aussi être la vibration qu'ils dégagent, l'élan de vie dans lequel ils sont, la force de leur présence que vous sentez bienveillante et honnête. Ils peuvent être les bons pour vous car leur histoire fait écho avec la vôtre. Qu'ils représentent le cadre dans lequel vous avez envie de travailler sur vous.


Si vous écoutez votre intuition, vous pouvez sentir si la personne devant vous est un marchand de tapis. Vous sentirez si cette personne vous heurte trop, ou si elle ne sait pas de quoi elle parle. Faites vous confiance, regardez d'abord à l'intérieur avant de regarder à l'extérieur. Les réponses sont déjà là.



57 vues

Posts récents

Voir tout