Rechercher

A-muse-me

Les muses sont des figures mythologiques qui représentent l'inspiration divine qui tombe du ciel pour accompagner les artistes à créer leurs chefs-d'œuvre. Elles sont le pouvoir créateur, celles qui vous disent que pouvez créer. Et si vous appreniez à le faire par et pour vous-même?



Qui n'a jamais rêvé d'être un artiste? De provoquer, de faire rêver, d'inspirer le monde? De créer un chef d'œuvre et de gagner des millions grâce à lui? D'être talentueux et d'être reconnu comme tel?


On s'imagine souvent qu'il y a des gens qui sont nés avec leurs talents, c'est dans leurs gènes, dans leur destin et nous, nous sommes là pour les voir créer et nous inspirer. Nous sommes en attente de recevoir leurs magies, leurs mondes, leurs fantasmes, leurs connaissances. Comme l'artiste, lui-même, attend que sa muse lui chuchote à l'oreille la création qu'il doit mettre au monde.


Chacun à notre façon, nous traversons des périodes, où nous attendons de recevoir quelque chose venant du ciel, de notre muse, de nos artistes, de nos parents, de nos amis.


Quelque chose qui va prouver notre valeur, quelqu'un qui va reconnaître nos talents et qui va nous propulser sur le devant de la scène. Ou quelque chose qui va nous provoquer en dedans. Qui va faire bouger nos lignes, qui va faire valser nos croyances, quelque chose qui va nous aider à transcender ce qui nous gêne chez nous, ce qui nous empêche d'avancer. Un pouvoir externe qui va transformer notre existence.


Mais pendant que nous attendons, que se passe-t-il? On envoie le message à notre cerveau que ce sont les autres qui vont nous légitimer. Que ce sont les autres qui ont les réponses. Que ce sont les autres qui ont les talents. Amuse moi, divertis moi. Moi je vais juste te regarder faire depuis mon canapé.

Je suis là pour vous dire que vous êtes votre propre muse. C'est votre voix qui compte le plus dans votre vie. C'est vos expériences qui font de vous qui vous êtes.

C'est votre bienveillance envers vous-même qui vous rend heureux.

Ce sont vos croyances qui créent votre réalité. Ce sont vos talents qui créent vos chefs d'œuvres.


Attendre que cela vienne de l'extérieur, c'est être dépendant du savoir et du pouvoir de l'autre.



Vous êtes capable de créer ce qui vous semble le plus fou. Vous avez le pouvoir de le faire. Et si il vous manque des apprentissages ou des compétences pour aller au bout de votre œuvre, allez les chercher. Apprenez jusqu'à ce que ce soit fluide pour vous et que vous puissiez l'utiliser facilement.

En coaching, je remarque que la demande initiale est de recevoir de son ou sa coach, ses outils, son enseignement, ses conseils.

C'est une erreur. Un coach est un guide qui vous accompagne vers la connaissance de vous-même, pas de lui et de ses compétences. Il n'est pas une boite à outils dans laquelle vous allez puiser pour trouver vos réponses. Il n'est que le miroir de ce que vous savez déjà de vous mais ne voulez pas voir. Le bon comme le laid. Il a pour mission de vous aider à révéler vos potentiels, et vos sabotages et il a pour but de vous aider à trouver le moyen de transformer vous-même votre vie.


Maintenant, si vous imaginiez un instant que la seule muse dans votre vie c'est vous-même. Prenez un temps, installez-vous, les pieds au sol. Fermez vos yeux. Respirez profondément. Et faites appel à votre muse intérieure. Qui est-elle? A quoi elle ressemble? Qu'est-ce qu'elle a à vous dire? Ecoutez-la vous chuchoter à l'oreille. Laissez-la s'exprimer. Laissez vous aller dans cet espace où c'est en vous que les réponses à vos petites et grandes questions se trouvent.


Connectez-vous à votre intuition, à votre cœur et laissez faire. Osez entendre le message.

Soufflez et recommencez. Jusqu'à ce que vous soyez en capacité de créer une nouvelle habitude, une croyance positive sur vos talents, vos capacités, vos possibles. Ensuite vous pourrez transformer votre environnement pour qu'il corresponde à vos désirs profonds.


J'ai moi-même été en attente pendant de nombreuses années. J'attendais de trouver l'homme de ma vie, j'attendais que ma vocation se révèle d'elle-même et que mon livre s'écrive tout seul.

J'attendais que l'évidence frappe à ma porte sans que j'ai à bouger le petit doigt. Ca allait être fluide, simple et magique. C'était dans mes gènes, dans mon destin. Mais non en fait.


Je suis la créatrice de mon destin et c'est ça qui est magique. Mais pour cela il faut passer à l'action. Faire le pas de me responsabiliser, d'être autonome et de toujours me remettre en question me permet de créer ce dont je rêves. Et les créateurs autour de nous, ceux pour qui ça semble facile d'écrire une série en 8 tomes de 600 pages, ce sont des personnes qui ont trouvé comment passer à l'action, comment utiliser leurs talents, comment muscler leur inspiration, comment faire grandir leurs savoirs et leurs connaissances d'eux-mêmes.


Et ce qui est magique, c'est la simplicité avec laquelle on peut intégrer ce changement, la facilité avec laquelle on découvre nos potentiels, nos outils, nos compétences.


La seule chose que vous avez vraiment à faire, c'est de faire. Passer à l'action, un peu chaque jour. Et même si le changement n'est pas fulgurant, il n'en sera pas moins extraordinaire.


Sabrina

Coach en développement personnel


















32 vues

Posts récents

Voir tout